GARIBALDI ET NICE de Alain Roullier-Laurens

Publié le par les cahiers de l'annexion

couv g

ISBN 978-2-84825-235-3
Nombre de pages : 534
Prix : 55 €

Voilà enfin l’ouvrage unique qui manquait à la bibliographie de Garibaldi pourtant riche de 40 000 livres dans le monde. Cet ouvrage n’est pas un livre c’est un monument ! Grand format 24 x 32, 534 pages, dont 112 d’illustrations en couleurs, 69 chapitres plus les annexes, 13 pages de bibliographie… Outre les combats épiques de Garibaldi pour la liberté des peuples en Amérique du Sud et en Europe, nous y découvrons ses rapports privilégiés avec Nice, sa ville natale qu’il aimait d‘un amour ardent et tout ce qu’il entreprit pour elle tout au long de sa vie. Citant des documents inédits, l’auteur éclaire enfin des événements peu connus de l’histoire de Nice, et la part très importante qu’y prit Garibaldi. Il donne vie à un Garibaldi humain, tel qu’il fut, dont la   pureté était plus grande encore que la gloire qui nimbe son nom.

 

Nous découvrons également dans cet ouvrage, l’histoire jusqu’à présent inconnue du Comité pour Nice, que Garibaldi initia en 1860 afin d’empêcher l’annexion ; la vérité sur le soulèvement séparatiste à Nice en 1871, les rapports de Garibaldi avec la franc-maçonnerie, la Commune et la république française; la Question de Nice qui faillit faire l’objet d’un congrès international et de nombreux aspects inconnus de la vie du héros. En lisant l’histoire de cette vie, on sent battre le cœur de Garibaldi, le cœur de Nice, et au long des pages se matérialise la passion, la souffrance et la gloire…couv verso

 

Cet ouvrage est honoré de la prestigieuse préface de Giuseppe Garibaldi, descendant direct du héros des Deux-Mondes, Conservateur du Musée Garibaldi de Caprera, Président de l’Institut international pour l’étude de Garibaldi qui a son siège à Rome, ce qui lui confère à la fois la caution garibaldienne officielle et la qualité méritée de livre de référence.

 

L’auteur sollicité n’a pas souhaité s’exprimer sur cette œuvre magistrale qui a nécessité trois ans de travail intense, et à notre remarque : « Ce n’est pas un livre, c’est un monument », il a simplement répondu : « Le monument, c’est Garibaldi, Nice peut être fière de lui avoir donné le jour ».


 

Pour vous le procurer :

1bis rue Caïs de Pierlas, porte verte, le vendredi de 16h à 19h   

 

 


 

Commenter cet article